HOME

INDEX DES COMPOSITEURS

VIDÉOS

EXPLICATION DE LA TABLATURE

HISTOIRE DU MIDI

CLASSIFICATION DES COMPOSITEURS

LIENS

GUITARES ANCIENNES

Définition du mot MIDI
L'acronyme MIDI est relié à Musical Instrument Digital Interface. Ce n'est pas un objet tangible, un logiciel,
mais un protocole de communications permettant à des instruments musicaux électroniquesde communiquer
entre eux .



Origine du MIDI

Le protocole MIDI  remonte au début des années 1980 lorsque des manufacturiers d'instruments électroniques
(des synthétiseurs) voulurent standardiser le temps de communication d'information entre instruments musi-
caux. Au lieu d'enregistrer le son selon le format "wave",  l'information musicale est enregistrée en pressant
une note sur un clavier, ce qui a pour résultat de jouer la note en question.

Des musiciens populaires et d'avant-garde utilisèrent ce moyen pour leurs compositions, pour créer de nouveaux
sons révolutionnaires.Si cela était possible jusqu'à un certain poin au moyen d'un studio d'enregistrement multi
pistes, cela était certainement impossible à réaliser sur la route. 

Différents techniciens de synthétiseurs, travaillant pour différents fabricants, ayant étudié le moyen de commu-
ication MIDI en laboratoire, décidèrent de se rencontrer à la première convention de la North American 
Music Manufacturers à Los Angeles en 1983 pour discuter de cette nouvelle découverte.Il y eut une démons-
tration où l'on connecta deux synthétiseurs, venant de deux fabricants différents. Le représentant d'un des fabri-
cants joua sur l'un des synthétiseurs pour reproduire la communication sur un deuxième synthétiseur.On refit 
l'opération à partir du deuxième synthétiseurs. L'on démontra ainsi, à une assistance surprise, les possibilités 
de communication MIDI entre deux instruments électroniques. Le reste appartient à l'histoire.



Le principe du MIDI

Tout comme deux ordinateurs communiquent entre eux par modems, deux synthétiseurs communiquent par
l'intermédiaire du MIDI. L' information échangée au moyen du MIDI est musicale de nature. L'information
transmise par MIDI informe un synthétiseur, quand commencer et cesser de jouer une note donnée. D'autres
informations sont transmises aussi telles que le volume sonore et la modulation  de la note jouée. On peut aussi 
faire changer le volume, et même modifier la façon de recevoir l'information. Dans des utilisations plus avancées, 
l'information MIDI peut aussi indiquer le début et la fin d'un morceau de musique ou la position à l'intérieur d'un
morceau. Des applications plus récentes se rapportent à l'utilisation de l'interface entre ordinateurs et synthétiseurs 
dans le but d'éditer et d'enregistrer l'information sonore.

L'unité de basede la communication MIDI est l'octet. Une combinaison d'octets peut renfermer beaucoup d'in-
formation pouvant être transférée. Chaque commande MIDI se traduit par une séquence particulière en octets
Le premier octet est,  par définition, l'octet de statut, qui commande à l'unité MIDI quelle fonction réaliser. 
L'octet de statut se réfèreà une piste MIDI. L'information transmise par MIDI agit sur 16 pistes différentes, 
numérotées de 0 à 15. Seul l'octet de statut est encodé.

Les autres octets transmis se traduisent sur la piste reliée à l'octet de statut jusqu'à l'émission d'un nouvel octet 
de base (statut). Des exemples de fonctions associées à l'octet de base sont: Note On, Note Off, System Exclusive 
(SysEx), Patch Change, et ainsi de suite. L'octet " Note On" indique à l'instrument MIDIde commencer à jouer
une note. Deux octets additionnels sont nécessaires, un octet  pitch , pour commander la note à jouer, et un octet 
de volume sonore, qui commande l'instrument à quelle intensité sonore la note doit être jouée.



Origine des logiciels séquenceurs

Même si les séquenceurs analogiques existaient déjà , le logiciel séquenceur n'a existé qu'à partir de l'invention
du MIDI. Le principe du séquenceur est de permettre d'enregistrer, d'éditer, et d'écouter un morceau de musique
avec tous ses paramètres d'enregistrement.. L'écran du séquenceur possède soit un clavier de piano ou d'un autre 
instrument.

Un séquenceur n'enregistre pas de sons comme le ferait un magnétophone. Il enregistre plutôt des données MIDI 
qu'on appelle "séquence". Lorsqu'on écoute la séquence, le module sonore jou les notes enregistrées en  respectant
le tempo et l'intensité sonore commandées lors de l'enregistrement du morceau. 

Pourquoi séquencer un morceau de musique au lieu de l'enregistrer sur ruban? Pour pouvoir l'éditer. Quand un morceau 
est enregistré sur ruban, on ne peut faire que peu de choses pour le modifier sinon couper et coller des sections de
ruban. Cependant, avec une séquence MIDI, on peut modifier à peu près tout ce qu'on désire. On peut changer 
d'instrument; transposer à un autre octave sans altérer d'autres paramètres comme la vitesse; changer de tempo sans
altérer  la hauteur des notes; corriger des notes erronées; diminuer ou augmenter  graduellement des paramètres concer-
nant le volume sonore, la vitesse, ajouter des ornements, etc.. Tous les paramètres MIDI peuvent être changés
à volonté.

Il y a deux sortes de séquenceurs, en hardware et en logiciel. Les séquenceurs en hardware ressemblent à de petites
boîtes noires portatives, ils sont moins dispendieux et  ne nécessitent pas d'ordinateur. Les logiciels séquenceurs sont 
des programmes utilisables avec divers systèmes d'exploitation d''ordinateur. Les écrans d'ordinateur peuvent afficher
plus d'informations que les petits écrans à cristaux liquides ( LEDs ou LCD) communs aux séquenceurs hardwares. 
Pour cette raison, l'édition est plus facile et rapide sur les logiciels séquenceurs. D'autres avantages: plus de mémoire,
de flexibilité, possibilité d'impression. Le principe de base reste cependant le même sur les deux types de séquenceurs.

Les logiciels séquenceur sont très avantageux. Mentionnons cependant certains inconvénients. Premièrement, 
ils ne sont pas portatifs bien que cela soit moins vrai avec les récents ordinateurs portatifs. Deuxièmement, il faut 
posséder déjà un ordinateur ce qui est coûteux. Si vous n'êtes pas un habitué des ordinateurs, vous devez partir à zéro 
et tout apprendre. Mais les avantages sont considérables: grande flexibilité d'édition avec beaucoup d'informa-
tions à l'écran. Plusieurs fonctions disponibles telles que gestion de fichiers. Tout cela fait du logiciel séquenceur
la méthode préférée en ce domaine.Séquencer un morceau de musique n'est pas difficile mais c'est un travail de 
moine; il faut tout entrer note par note ainsi que les variations de tempo, de volume sonore, etc.



Le transfert des fichiers MIDI sur le Web

Le rôle du fournisseur  Internet  (FI)

Le transfert des fichiers MIDI sur le WEB n'est pas une tâche en soi difficile cependant, certaines règles
doivent être observées.L'utilisation du MIDI est devenu à un point populaire que tous les FI devraient être
en mesure de le transmettre correctement .Cependant, chaque FI possède ses propres ajustements et transmet
les fichiers MIDI de ses webmaistre-clients sous certaines extensions telles que "audio/midi", audio/x-midi,
audio/x-mid, etc.Dépendant de l'extension utilisée, certaines difficultés peuvent survenir.D'après Charles 
Belov, 90% des fichiers MIDI à problème (non jouables sur Netscape ou Explorer ) sont dûs à une extension
défectueuse utilisée par le fournisseur Internet. J'ai eu ce problème lors des débuts de ce site Internet lorsque 
des visiteurs utilisant Netscape ne pouvaient pas écouter mes fichiers MIDI.

Un fournisseur Internet devrait toujours utiliser des ajustements "audio/midi" ou "audio/x-midi" pour l'extension
 "*.MID", aucune autre forme. Tout autre ajustement différent de "audio/midi" et "audio/x-midi" n'est pas standard 
et causera des problèmes d'écoute à quelqu'un (webmaistre ou web surfer) 



Le nom de vos fichiers MIDI

Cela constitue l'autre source importante d'erreur. Quand un webmaistre nomme ses fichiers MIDI, il ne devrait
jamais laisser d'espaces dans le nom de ses fichiers. Autrement, il est possible que les fureteurs (Netscape ou
Explorer) ne reconnaissent pas ses fichiers. Je suggère de mettre ensemble tous les mots du nom du fichier MIDI 
ou bien de séparer ceux-ci par des tirets.



Références
SoundFount Introduction to MIDI (http://www.creative.com/soundblaster/soundfont/tutorials/welcome.asp?articleid=54141&page=2
Introduction to MIDI (http://www.cs.cf.ac.uk/Dave/Multimedia/node155.html)
MIDI (http://en.wikipedia.org/wiki/MIDI)

HOME

INDEX DES COMPOSITEURS

VIDÉOS

EXPLICATION DE LA TABLATURE

HISTOIRE DU MIDI

CLASSIFICATION DES COMPOSITEURS

LIENS

GUITARES ANCIENNES

Copyright François Faucher 1998-2017